2015-05-29

Thomas ou les jours sanglants p. 37, 38, 39, 40

Une croix est apparue sur les terres d'Enguerrand de Coucy. 




13 commentaires:

  1. Ah, les querelles de voisinage entre seigneurs laïques et ecclésiastiques, avec les gueux au milieu ! Cela me rappelle le temps lointain des soirées avec les amis étudiants médiévistes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petit à petit je monte les pouvoirs en place dans le autour de Coucy et de son château à l'époque, l'Église, les différents seigneurs laïcs, et, la Commune. Les paysans auront un rôle, et même plusieurs à jouer aussi... et au milieu, Thomas. Bref: "À suivre!"

      Supprimer
    2. Oui, d'ailleurs je n'ai pas compris... Thomas, c'est l'enfant de choeur des pages précédentes ? Tu n'as pas écrit son nom...

      Supprimer
    3. Thomas c'est Thomas de Marle, le bébé. L'enfant de chœur et son frère je n'ai pas encore donné leur nom effectivement.

      Supprimer
  2. C'est beau, original et très bien documenté! Je suis impressionné par ton approche en BD... J'ai vraiment hâte de lire la suite! Bravo

    RépondreSupprimer
  3. énorme les dialogues en vieux français

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! (T'es venu par chez Charles Saucisse non?)

      Supprimer
    2. absolument je t'ai découvert dans ce temple du cercle initié blog-bd-underground

      Supprimer
    3. Charles Saucisse, une perle, un trésor.

      Supprimer
  4. J'aime aussi beaucoup le dialogue de fin. Et la dernière case.

    PS : C'est la première fois qu'on me demande de prouver mon humanité en désignant des images comportant du vin !
    Ça change des habituels CAPTCHA. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!

      (Vachement bien ton blog d'ailleurs, en passant)

      Supprimer