2015-02-25

Thomas ou les jours sanglants p.7

Ade de Marle vient de coucher son fils Thomas...


2 commentaires:

  1. Génial, merci M. M. d'avoir repris votre activité en ligne. Je suivrai de près l'album qui ne manquera pas d'émerger de ces planches. Dans l'intervalle et malgré l'anachronisme, cette histoire m'évoque des vers de Sergueï Essenine mis en musique: les confessions d'un malandrin. Un de ses poèmes a été assez heureusement traduit (https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=483627158335289&id=205873599443981) et mis en musique. La version italienne est magnifique. Bonne inspiration pour la suite :)

    Amicalement,

    Wakim.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis de retour! Merci pour le poème!

      Supprimer