2015-02-22

Thomas ou les jours sanglants p.4



Le XIe siècle est une période un peu bâtarde, pas encore vraiment d'héraldique, peu de monuments conservés en l'état... Aucun habitat paysan picard par exemple, pour s'inspirer. 

Les sources sont rares.

 Je fais donc avec les moyens du bord, les reconstitutions archéologiques, quelques manuscrits enluminés scannés ça et là, et la tapisserie de Bayeux, seule grande source iconographique pour la période. 

(D'ailleurs du coup j'ai découvert que la tapisserie de la reine Mathilde comprenait des petites scènes de cul cachées un peu partout!)

Ainsi par exemple sur cette page (dont le but est de présenter les grands lieux des sociabilités de l'époque: le château féodal, l'église, la ville libre, le village...), je me suis inspiré d'une des portes médiévales de la ville de Laon (surtout d'une tour visible près de l'hôpital et de la "porte de Soissons"), d'une église romane des Deux-Sèvres (Saint-Laon de Thouars, Google me l'a sortie par confusion, elle est hors-sujet mais je la trouvais jolie et elle cadre bien dans l'esprit), de la "porte de Laon" de Coucy-le-Château (lieu probable de la naissance de notre héro en 1073 ou 1078, les sources divergent, sans doute mal recopiées 3, 8, si proches...) à laquelle j'ai ajouté un donjon inspiré par celui de Gisors, le premier donjon de Coucy étant inconnu, les chaumières sont inspirés de reconstitution du type de celles visibles au "village de l'an mil" (Morbihan) mâtinées de Normandie...

Donc ça fait Laon, Coucy, et hameau crasseux de Thiérache. À garder en tête...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire