2014-01-08

INTERLUDE: Moi, ma vessie, la Shoah et Dieudonné.

J'aurais aussi pu parler du destin de la librairie Hebraïca Judaïca, dans le Marais, librairie que je fréquentais assidument, pour ses bouquins, pour les savantes personnes qu'on y rencontrait, qui avait passée la Deuxième Guerre Mondiale (le vieux monsieur qui tenait la librairie gardait dans l'arrière boutique, comme un Memento Mori, une pancarte "Direction assurée par un commissaire-gérant aryen nommé par application de l'ordonnance allemande du 18 octobre 1940"). Une librairie, que dis-je, un lieu de sagesse, disparu il y a quelques années, remplacé par un magasin de baskets... Et oui, ce que les nazis ont échoué à faire, le capitalisme mondial y arrive sans résistance ni bruit.

14 commentaires:

  1. tu parles peu mais tu parles bien.

    RépondreSupprimer
  2. Alain Badiou 3 (le vrai)8 janvier 2014 à 15:58

    C'est quoi ces gros yeux ronds et ces petits sourcils craintif ?

    Je vais te donner le sens du vent, puisque tu me traites de girouette. Le vent se fout de cette histoire. Dieudo dit n'importe quoi à qui ça fera plaisir de l'entendre, et Valls pareil. C'est le vieux vent de la déception et du désintérêt toujours grandissant de la politique.

    Si tu veux faire pipi: réinvente la démocratie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur 3 je ne vous traite de rien. Pourquoi tout ramener à vous. Et oui, autrement, c'est là le fond du problème. Comme redémarrer une démocratie malade?

      Supprimer
    2. "COMMENT". "Comment redémarrer". Pas "comme". Pardon.

      Supprimer
  3. C'est la mode médiatique du moment, dans quelques semaines le vent soufflera sur d'autres têtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les problèmes de s'accumuler...

      Supprimer
    2. Mais ça va, au moins toi t'as l'air d'être blasé (limite satisfait?) de voir le débat public tourner sur de conneries...

      Supprimer
    3. "DES", rhaaaa. Bref, je veux rester naïf toute ma vie moi.

      Supprimer
    4. trop génial ! bisous marguerite

      Supprimer
    5. Pas satisfait mais blasé oui. :)

      Supprimer
  4. Rhétorique partout, liberté d'expression nulle part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De? Sur quoi? ... ça m'étonne toujours ce genre de commentaires sibyllins...

      Supprimer