2014-01-27

Ma femme fait un régime.


Une page inspirée par les QUATRE messages haineux reçus cette semaine. Vous vous rendez compte! QUATRE! Oh la la la la! QUATRE! La grosse masse! Je vais tout monter en épingle! LA GUERRE! Je frissonne dans mon petit slip. LE gros nuage. Trop d'humidité! Je vous aime. Oooooh oui!

2014-01-23

Arx tarpeia Capitoli proxima

Ouais, bravo à Shyle et Tarmoux, deux finalistes que j'apprécie oh oui (l'autre je le connais pas alors hein, bon... Duarnes? Duarn? Je sais pas... :) Allez BAM!

2014-01-21

Lancement "Laudanum 2" CE SOIR!


Salut du point du jour mes lecteurs, 

Il est que ce soir, je m'en vais joindre Gad Ultimè et les heureux auteurs de Laudanum au bar "les idiots" (à partir de 19h30, 115 boulevard de Ménilmontant, Paris 11e) pour le lancement du deuxième opus de la gazette Laudanum, opuscule au sein du quel j'ai pickaché une dizaine de pages sur Raspoutine et ses prophéties. Vous les découvrirez sur place - nous sommes malins, et des numéros seront mis ainsi à voir disposition pour toutes les sortes d'usages, moi même je serai à votre disposition, mais vous pouvez aussi commander le sus-nommé magazine Laudanum 2 ici >>> http://atomictequila.bigcartel.com/

Venez donc lecteurs, demander des dessins, boire, et écouter pieusement nos mercuriales. 

Merci bien.

A ce soir, je l'espérer.

2014-01-17

Mathurin Soldat - page 38


 Par ailleurs, je dédicace au festival international de la BD d'Angoulême le vendredi et samedi (oui). 

1/ Sur le stand du Moule-à-Gauffres, pour mes 50 pages dans "AAAAAAAAH! Ma Copine est une extraterrestre!" (bulle indé, pas d'horaires encore, j'éditerai ce message si je les reçois) et 

2/ au FOFF, le festival off pour les punks à chien qui dessinent et les étudiantes en beaux-arts en désespérance (15h-17h). Voilà.

  Après, bon, je mets des horaires, je fais le mariole, mais comme j'ai qu'une vingtaine de lecteurs fidèles, n'hésitez pas à me sonner sur Facebook ou Tweeter, je vous ferai des dessins à votre convenance, dans un bar, par terre ou sur un coin de lit, je m'adapte. 

On parlera pots en grès, je vous ferai lire les 90 pages de Mathurin fils de l'Argonne en noir et blanc, ce sera beau. 

À plus. Au plaisir.

2014-01-13

Mathurin Soldat - page 37

"À droite de ces hauteurs se trouve la bois Bolante à gauche, en contrebas, le Four-de-Paris, lieux que les communiqués ont souvent cités ces temps-ci. Je reviens par la gauche au village de La Chalade qui est un peu en arrière du Four-de-Paris, en avant duquel se poursuit la violente attaque à laquelle artillerie génie, infanterie concourent depuis ce matin. 

L’artillerie allemande arrose le village mais leurs « 210 » et leurs « 77 » tombent toujours là où il n’y a point d’effet utile à produire. Beaucoup de projectiles éclatent encore trop haut et d’autres n’éclatent pas. Bref, le va et vient incessant qui se fait dans le village n’est guère troublant. 

Les blessés arrivent du terrain de combat, qui à pied, qui roulés sur de petits chariots légers à deux roues. Ils passent à l’ambulance, reçoivent un premier pansement, sont placés dans les fourgons à chevaux, conduits à 3 kilomètres en arrière au village du Claon où les prennent les automobiles.

C’est de la bouche du moins grièvement atteint, que nous recueillons les premiers détails : mitrailleuses capturées, tranchées prises et 200 prisonniers. Nous voyons arriver ceux-ci par petits groupes. Leurs tuniques toutes couvertes de boue, ont perdu leur couleur grise pour prendre la couleur jaune de l’argile des tranchées.

Un sous-officier de garibaldiens, la tête ensanglantée, la joue toute moucheté de petites brûlures, nous livre des détails par bribes, les yeux tournés vers l’endroit d’où il vient et tantôt il rit, d’un rire nerveux saccadé, et tantôt il s’arrête et se tait, hébété, comme stupide de se trouver là debout, vivant, ayant encore dans les oreilles, dit-il, le bruissement des balles qui zézayaient autour de lui, et le cherchaient sans le trouver."

L'Humanité - 11 janvier 1915


2014-01-12

Interview Révélation Blog

Au fait, voici une quasi interview pour la Révélation Blog. Je crois que j'ai répondu à quasi toutes les questions, un peu partiellement, et à ma façon, mais y a des éléments... (CLIQUEZ-DESSUS POUR LA VOIR EN GRAND, merci bien)





Et, le fameux Lébérou...


Voilà, continuez de voter pour moi si vous le souhaitez, c'est bientôt fini. >>> http://www.prixdublog.com/voter-74.html

2014-01-10

Mathurin Soldat - page 36

Et,
Le petit Bonus
Un exemple de tenue "camouflage" pour unité spéciale, ici un imperméable anglais pour sniper, circa 1916. 
Source: Imperial War Museum, London, UK.



2014-01-08

INTERLUDE: Moi, ma vessie, la Shoah et Dieudonné.

J'aurais aussi pu parler du destin de la librairie Hebraïca Judaïca, dans le Marais, librairie que je fréquentais assidument, pour ses bouquins, pour les savantes personnes qu'on y rencontrait, qui avait passée la Deuxième Guerre Mondiale (le vieux monsieur qui tenait la librairie gardait dans l'arrière boutique, comme un Memento Mori, une pancarte "Direction assurée par un commissaire-gérant aryen nommé par application de l'ordonnance allemande du 18 octobre 1940"). Une librairie, que dis-je, un lieu de sagesse, disparu il y a quelques années, remplacé par un magasin de baskets... Et oui, ce que les nazis ont échoué à faire, le capitalisme mondial y arrive sans résistance ni bruit.

2014-01-03

L'objet du mois, l'objet du mois, l'ooooobjeeeet du mooooooâââââ!!!

Après, bon, je voulais faire un truc avec une incrustation de gravure ancienne de bistrot où on aurait vu des brûlots - en situation - pour faire genre "le brûlot dans l'art", mais tous ces connards d'artistes n'en avait que pour les fillettes sexy crades, les ramoneurs et les objets de l'absinthe, évidement... Bon, bref, ce mois-ci, l'objet du mois était le brûlot, cette merveilleuse tasse ancienne caractéristique. (Sinon je continue mes expérimentations "plumesques", j'essaye de pomper Loïc Sécheresse un peu, léger léger...) À PLUS TARD.