2013-10-04

Mathurin Soldat (page 15)

« il n’y a pas plus cubiste qu’une guerre comme celle-là qui te divise plus ou moins proprement un bonhomme en plusieurs morceaux et qui l’envoie aux quatre points cardinaux ».
Fernand Léger, brancardier au 1er régiment du génie, La maison forestière, Argonne, 28 mars 1915, extrait de lettre à sa femme Jeanne.
 

7 commentaires:

  1. Bien, mec, mais attention à la répétition du "sans oublier".

    RépondreSupprimer
  2. Scuse, j'arrive pas à lire le dernier mot ! Sinon je suis tout ça avec attention, merci (tu as trouvé des mémoires de guerre de Mathurin, ou c'est pure œuvre d'imagination ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GAIZE! Le GAIZE! (En fait je collationne sur la bio de Mathurin, qui a existé, des souvenirs de familles, et des récits glanés à gauche à droite)

      Supprimer
    2. Ah ben je connaissais pas le mot. Mais Wikipédia m'a sauvé.

      Supprimer