2013-02-11

Mariage homo, homosexuel homophobe, poulet de Bresse et haricots au citron.

Et donc voilà, Fran-Fran est contre. Le mariage c'est pour les GENS BEAUX qui mangent du jambon ok?! Moi du coup je suis encore plus pour le mariage pour Tuc, même si je m'en fous du mariage à la base, pour les uns comme pour les autres. Et vous pouvez lire mon compte rendu du Goulême sur Gonzaï depuis ce matin ici : http://gonzai.com/festival-dangouleme-enquete-a-angoubleme-par-maadiar/. Merci bien.

6 commentaires:

  1. Ça fait du bien ce genre de discours, le tien comme le sien (surtout le jambon)

    RépondreSupprimer
  2. En même temps, il y a du vrai dans son discours.

    Prends comme exemple le couple Jean Cocteau-Jean Marais.

    Le premier avait le charisme de l'érudit, le second la beauté, la jeunesse et la fougue (d'ailleurs pour un homo il faisait très viril).
    Toute la France (et au-delà) connaissait leur relation.
    Jusque là pas de problème.

    Maintenant imagine les en train de se donner la main avec alliance et bouquet de roses ("avec mon p'tit bouquet j'avais l'air d'un con, ma mère") devant Monsieur le Maire, c'était la rigolade assurée, on tombait dans le "mariage" entre Le Luron et Coluche.

    RépondreSupprimer
  3. Charles-Antoine Mathieu12 février 2013 à 20:02

    Dans la bd que je lis en ce moment (Dykes to watchout for) il y a une protagoniste lesbienne qui regrette le temps où le mouvement lesbien était féministe, pacifiste, anti-républicain, anti-patriarchie, anti-capitalisme, anti-militaire, anti- la petite famille bourgeoise. ça se passe entre les années fin 80 et maintenant, et on voit les lesbiennes gagner du terrain mais en même temps le mouvement perdre contact avec ses racines et se rapprocher politiquement du centre et des républicains. Ceci n'a pas grand chose à voir avec ton article, je m'en rend compte maintenant.

    RépondreSupprimer