2013-02-10

Chut, gag, tortue, poils sous les bras.

Une chose que vous ne saviez sans doute pas, l'immigration aux Galapagos est une vraie question. Par ailleurs, je vous invite à lire les comptes rendus d'Angoulême de Tarmasz et Mirion. Ils sont foutrement bien ficelés. Et même qu'un genre de poésie irradie de leurs pages c'est fou.

9 commentaires:

  1. Cerf moi fort...hu hu hu
    Et Poulette...met une culotte tout de même !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est interdit... c'est week-end. Le week-end c'est cul nu.

      Supprimer
  2. Blague avec chute, déjà fait trois milliard de fois. T'était subversif avant merdre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est ça être subversif aujourd'hui : assumer faire des choses déjà faites 3 milliards de fois.

      Supprimer
    2. Moi qui croyait réussir à porter tellement plus loin ce gag! Mais mec mais regarde! EN FAIT c'est la même histoire sur 6 cases!
      Aaaaaaaaaah! Tu veux juste me faire souffrir sale monstre! (Comme quand t'es parti d'Angoulême sans faire coucou de la main! Salaud!)

      Des gens disent que mon coeur saigne Toto Mama! Et ils ont raison! Snif snif.

      Supprimer
    3. Te dire au-revoir était trop douloureux.

      Supprimer
    4. Je veux croire à cette version. Voilà. Merci.

      Supprimer
  3. trop merci le faon, c'est si gentil
    moi j'aime bien cette bd même si la tortue ressemble à un pokémon
    tiens donc

    RépondreSupprimer